31/05/2007

UN TOURNANT DANS MA VIE

 

Il est venu le temps le temps de tirer ma révérence. Je n’ai pas décidé de tourner la page définitivement mais je n’éprouve plus le besoin d’écrire sur mon blog depuis plusieurs semaines.

 

Ma vie sexuelle, affective et cérébrale trouve toute sa raison d’être quand je deviens Franny, cette femme qui a mis Franck au placard depuis un an et qui bouillonne de plus en plus en moi.

 

Aux dernières nouvelles, je fêterai mes 40 ans le 6 juin prochain, je cherche activement un appart à Bruxelles pour le mois d’août, et je suis toujours aussi fiévreux lorsque je sens le regard d'un homme se poser sur moi.

 

Si vous l’ignorez encore, j’ai mis en chantier un autre blog où je raconte ma nouvelle vie depuis juin 2006. Je reste vrai et me mets à nu avec audace et sensibilité. Ce blog est le reflet de mon histoire quotidienne que je livre sans détour. Je n’en dirai pas plus, je vous invite plutôt à aller le découvrir :

 

http://travesti-pour-toi.skynetblogs.be

 

Donnez-moi de vos nouvelles, ça me fera très plaisir. J’attends vos mails dans ma petite boîte. Je vous remercie de me lire et de continuer à le faire avec le même enthousiasme ;-)

 

12:33 Écrit par franck dans Général | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : travesti, vie, quarante, juin, blog |  Facebook |

04/01/2007

EN AVANT 2007

 

Les fêtes terminées, la vie reprend son cours. Que c’est beau de voir tous ces gens se souhaiter la bonne année, le pensent-ils vraiment… ? J’ai toujours été sidéré de voir avec quelle effervescence certains vous souhaitent leurs meilleurs vœux alors qu’ils n’en ont strictement rien à faire. Comme ça serait cool de pouvoir leur rétorquer tout sourire : Mais je te souhaite à toi aussi une année où tu puiseras au fond de ton cœur l’essence même du mot vérité ! Oui, je sais, c’est une syntaxe un peu compliquée à dire après quelques verres de champagne…

 

Ces dernières semaines, j’ai aussi appris que, dans bien souvent des cas, on ne peut compter que sur soi. Il faut rassembler ses forces et avancer coûte que coûte. Il faut faire de 2007 et des suivantes des années bonheur absolument. C’est tellement plus sympa.

 

Pour ma part, j’ai fêté sagement le cap de l’an. Depuis lors, je vis ma vie comme un film à l’envers. Je pense à mes débuts de travesti en juin, à mes entretiens  avec le psy. Je vois des amis et ne veux plus perdre mon temps avec certains hommes. Je ne suis pas morose mais, depuis deux jours, je ressens monter encore en moi une poussée de féminité très troublante…J’ai la fièvre au corps, l’esprit en ébullition, j’ai comme l’impression de n’en avoir pas tout à fait fini avec le trouble de ces derniers mois…

16:48 Écrit par franck dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : homme, bonheur, trouble, travesti, 2007 |  Facebook |

28/12/2006

L'AVIS DU COMITE

 

Hier matin, j’avais rendez-vous chez mon psy afin d’apprendre la décision prise par le comité sur le transsexualisme à mon sujet. Leur avis est négatif, je ne prends pas ça pour un verdict, encore moins pour un échec. Je ne présente aucune caractéristique type du transsexuel, je ne connais pas ce mal être propre à ces hommes en recherche d’identité.

 

Je l’ai écouté parler et je n’ai pas été surpris. Ces dernières semaines, je me suis posé des tas de questions, et j’en arrive aux mêmes conclusions. Je ne me suis pas présenté devant le comité en prétendant vivre mal ma condition d’homme, je n’ai pas manifesté de trouble quel qu’il soit relatif à un sérieux malaise intérieur. Je me sentais femme et je croyais pouvoir en devenir une. Au fil du temps, mon esprit s’est emballé et j’y ai cru avec détermination.

 

Mon psy affirme que je suis un homme plein de ressources. Je fais preuve d’une grande créativité liée à un tempérament très joueur. Ma manière d’exprimer mes ébats reflète ma nature positive et enjouée. Aussi je jouis de la vie, ce qui n’est absolument pas le cas des transsexuels en devenir. Je suis rationnel car je suis à même de comprendre ce qui m’arrive sans faire fi d’un point de vue extérieur. Tout à fait capable de gérer ma vie, mon état ne nécessite pas une transformation. Peut être ai-je cru à tort que le travesti que je suis devait inévitablement me conduire à la métamorphose? Il est clair que Franny me confère un certain pouvoir sur les hommes et que cela augmente ma satisfaction tant personnelle que sexuelle.

 

Au contraire de ceux qui souffrent tous les jours dans l’espoir de devenir des transsexuelles, entendons-nous bien, des hommes allant jusqu’à subir la vaginoplastie, je suis quelqu’un qui ne dénigre pas son corps d’homme mais prend un réel plaisir à devenir une femme quand bon me semble…

 

Au bout du compte, je suis un travesti épanoui, j’ai une vie sexuelle riche dans la mesure où, en tant qu’homme, je peux varier les plaisirs aussi bien en Franck qu’en Franny. Depuis sept mois, j’ai délaissé la vie sexuelle de l’homme au profit de la « femme » qui vibre en moi, et je dois juste me réconcilier avec moi-même pour redonner vie à Franck. Je me sens un peu perdu aujourd’hui…

 

Mon psy ne m’oblige pas à entamer une psychothérapie. Il n’est pas certain que j’en éprouve le besoin car je peux faire la part des choses. Je vais tout de même continuer à le consulter dès janvier. Je veux mettre un peu d’ordre dans ma vie. Je garde le sourire car j’ai la nette impression d’être plus fort aujourd’hui…

18:08 Écrit par franck dans Général | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : transsexuel, vie, travesti, psychologue, franny |  Facebook |

22/09/2006

FRANNY PASSIONNEMENT

 

Voilà près de cinq mois que ma vie a pris un tournant important. Sera-t-il décisif ? Vais-je devenir plus déterminée encore ? L’avenir me le dira bientôt.

 

Ces dernières semaines, j’ai appris à vivre comme une femme,  j’ai longuement parlé de tous ces remous intérieurs à des proches et des moins proches, j’ai vu des hommes défiler par dizaines dans ma vie…

 

L’état de travesti ne me suffit plus. J’aspire à être celle qui s’extériorise de plus en plus. Tôt ou tard, je vais prendre de l’assurance et déciderai de m’afficher au grand jour. Ca me tente, ça m’excite, ça grouille à l’intérieur de moi.

 

Ma garde robe s’étoffe. Le maquillage n’a plus de secret pour moi. Je me sens bien quand je suis Franny, j’étouffe un peu dans la peau de Franck. Mon besoin de savoir et de parler est grand, je multiplie les contacts…

 

A part mes amis et certaines connaissances, personne n’est au courant de ma démarche. J’y pense et ça m’effraie beaucoup moins. Je ne suis pas au bout de mes surprises…

16:58 Écrit par franck dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : ami, femme, surprise, travesti, avenir |  Facebook |

03/08/2006

UN TRAVESTI PAS COMME LES AUTRES

 

Je me travestis, je vous l'ai avoué il y a quelque temps. Je vous ai aussi fait part de mon agacement quant à ce côté accessoires pour se féminiser au maximum. C'est du moins comme ça que je le conçois, car, pour moi, un travesti ne peut pas être un ouvrier en jupe affublé d'une perruque blonde à 5 euros...

J'adore m'habiller en femme, enfiler un string, agrafer mon soutien, me faire belle pour lui... Je ne suis pas un travesti en fait, c'est un mot qui ne me correspond pas vraiment pour définir ce que je vis. J'en ai discuté autour de moi, et la confidence de certains hommes m'a fait réaliser une chose très importante. Pour eux, je suis une femme à part entière tellement ma féminité ressort par tous les pores de ma peau. Voilà où se trouve toute la nuance.

Je ne suis pas un travesti qui se veut à tout prix gainé jusqu'au cou pour attirer l'homme, et ainsi combler son fantasme. Je suis une femme en devenir qui s'habille comme une femme de son époque, avec un penchant pour le côté sexy bien évidemment. Je me réveille le matin avec un frisson tout entier qui me parcourt, je me sens de plus en plus femme, et je ne le regrette absolument pas.

Chaque jour qui passe me rend plus forte, même si le chemin à emprunter ne sera pas tous les jours un lit de roses...

13:16 Écrit par franck dans Général | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : femme, chemin, sexy, travesti, nuance |  Facebook |

25/07/2006

MA DOUBLE VIE

 

Il n'est pas rare de me croiser en jeans et t-shirt dans la rue et me retrouver chez moi en mini jupe et talons hauts. La transformation peut prendre 30 minutes.

Je commence par me raser de près, j'étale le fond de teint, je me poudre, je mets du ricil, je souligne mes yeux bleus d'un trait de crayon, et je termine par colorer mes lèvres gourmandes avec un rouge à lèvres brillant. J'enfile mon string, mon soutien-gorge, ma jupette et mon body, je chausse mes talons noirs et je me coiffe de ma perruque brune. Un coup d'oeil dans le miroir pour ajuster le tout, et Franck se révèle être Franny... Impératif absolu: ne pas sombrer dans le ridicule, être une femme tout à fait désirable.

Pour l'heure, je me travestis quand je dois rencontrer un homme. Il fait très chaud, et le côté accessoires m'agace un peu. Je voudrais ne plus porter de perruque mais avoir des cheveux suffisamment longs, ne plus couvrir ma peau de fond de teint afin d'effacer ma barbe, me sentir toujours femme afin de ne pas passer de l'état de mec cool à celui de femme sexy ou l'inverse constamment. 

Je ne sors pas encore en travesti. Il s'en faut de peu parfois pour que je me jette à l'eau, mais je préfère dans un premier temps affronter le regard des gens aux bras d'un homme qui ne sera pas gêné de marcher à mes côtés. Un seul accessoire pourrait aussi faire l'affaire: une paire de lunettes de soleil...

En tant que "femme", j'ai certains avantages dans ma morphologie. Je ne suis pas très grand comme certaines femmes, je ne serais donc pas une girafe reconnaissable entre tous. Quant à mes jambes, elles attirent le regard des hommes car elles sont belles et suscitent la jalousie de ces dames... C'est chouette ça! Pour ce qui est de ma voix, déjà sensuelle au départ, je peux la féminiser et la rendre lascive à souhait.

Je pensais faire les soldes récemment, puis je me suis dit qu'il n'était peut- être pas indispensable de venir étoffer ma garde robe de mec sympa...

18:13 Écrit par franck dans Général | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : travesti, femme, homme, sexy, robe |  Facebook |