26/09/2006

RENDEZ-VOUS CHEZ LE PSYCHIATRE

 

Ca y est, les choses sérieuses commencent… Ce matin à 10h, j’avais rendez-vous avec mon psychiatre. Accueil sympathique, clinique sobre, l’air qu’on respire semble un peu lourd.

 

Tout de suite, celui-ci m’indiqua la procédure suivie par le comité de médecins universitaires dont il fait partie. Ainsi donc, après ce premier entretien, je suis invité à effectuer divers tests psychologiques en solo ou auprès d’un de ses confrères. Fin octobre, je me rendrai au département endocrinologie avant de revoir mon psychiatre début novembre.

 

Après ces tests très fiables et ces entretiens, tout le comité se réunit et prend une décision sans appel. S’il existe des divergences de vues, on retarde un peu le verdict. A ce stade, c’est oui ou c’est non. L’aval du comité déterminera votre avenir de transexuel…

 

En 45 minutes, on a fait le tour de la question en ce qui me concerne. L’enfance, les souvenirs, ma féminité, mon homosexualité, ma vie de travesti…Et comme j’ai dit à mon psychiatre que je m’impatientais de sortir en Franny, il m’a proposé de venir au prochain rendez-vous en femme. J’y songe sérieusement, je veux lui montrer la Franny que je suis en novembre.

 

Lorsque le comité de spécialistes donne son aval pour la transformation, on est tenu de faire un test de vie. Autrement dit, il faut commencer vraiment à vivre sa vie de femme tout naturellement pendant un an. C’est une période transitoire indispensable et recommandée par les psychologues.

 

Mon psychiatre n’est pas en mesure de se prononcer maintenant sur mon cas. Il a simplement dit que je n’avais pas l’air déprimé et que je donnais le sentiment d’avoir les idées claires. Il ajouta qu’il lui semblait que j’étais bien dans ma double vie…

21:00 Écrit par franck dans Général | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : psychiatre, vie, test, comite, verdict |  Facebook |