04/01/2007

EN AVANT 2007

 

Les fêtes terminées, la vie reprend son cours. Que c’est beau de voir tous ces gens se souhaiter la bonne année, le pensent-ils vraiment… ? J’ai toujours été sidéré de voir avec quelle effervescence certains vous souhaitent leurs meilleurs vœux alors qu’ils n’en ont strictement rien à faire. Comme ça serait cool de pouvoir leur rétorquer tout sourire : Mais je te souhaite à toi aussi une année où tu puiseras au fond de ton cœur l’essence même du mot vérité ! Oui, je sais, c’est une syntaxe un peu compliquée à dire après quelques verres de champagne…

 

Ces dernières semaines, j’ai aussi appris que, dans bien souvent des cas, on ne peut compter que sur soi. Il faut rassembler ses forces et avancer coûte que coûte. Il faut faire de 2007 et des suivantes des années bonheur absolument. C’est tellement plus sympa.

 

Pour ma part, j’ai fêté sagement le cap de l’an. Depuis lors, je vis ma vie comme un film à l’envers. Je pense à mes débuts de travesti en juin, à mes entretiens  avec le psy. Je vois des amis et ne veux plus perdre mon temps avec certains hommes. Je ne suis pas morose mais, depuis deux jours, je ressens monter encore en moi une poussée de féminité très troublante…J’ai la fièvre au corps, l’esprit en ébullition, j’ai comme l’impression de n’en avoir pas tout à fait fini avec le trouble de ces derniers mois…

16:48 Écrit par franck dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : homme, bonheur, trouble, travesti, 2007 |  Facebook |

Commentaires

Sois toi tu es top quoique tu fasses

Écrit par : John | 04/01/2007

Sacré meilleur blog A mes yeux, et aux yeux de beaucoup d'autres. Super, Franck!

Écrit par : Jonathan | 07/01/2007

Les commentaires sont fermés.