10/01/2006

MES TENDRES AMIES

 

Elles sont toutes comme des fleurs qui poussent autour de moi et qui m’invitent à contempler leurs belles couleurs et à respirer leur parfum bien particulier à chacune. Ce sont des femmes que j’aime profondément, des êtres qui m’ont  accueilli les bras ouverts dans leur vie. Elles incarnent l’intelligence, la douceur, la vérité et la beauté. Ce sont mes amies, celles qui illuminent ma vie d’homme.

Elles n’aiment pas qu’on parle d’elles. Je me dois bien de les honorer de ma plus belle plume.

Alors que je venais de me séparer d’André, mes liens avec ma voisine Pina se sont renforcés. Nous sommes devenus des complices qui prenions beaucoup de plaisir à être ensemble. Quand son union avec Corso se mit à battre de l’aile, je devins pour elle un allié de taille. Je m’efforçais de la soutenir et de donner des réponses aux questions qu’elle me posait. J’ai déménagé depuis mais nos retrouvailles trop rares nous confortent dans notre amitié saine et heureuse.

En août 2003, Fred me présenta Nathalie. Nous sommes devenus proches comme par instinct. Nos points de vue et notre sensibilité se ressemblent. C’est une Rimbaldienne avertie qui aime les mots et le jeu de la vérité. Nous nous voyons souvent et chacune de nos rencontres reste un plaisir partagé. L’entente est au beau fixe avec son amie Fabienne aussi.

L’an passé, peu de temps avant que j’emménage ici, je fis la connaissance d’une autre Nathalie grâce à son chat qui rôdait dans les couloirs…. Nos relations tournèrent vite à la confidence et son compagnon Paul fut enchanté de me connaître mieux lui aussi. Je vivais dans un immeuble où je croisais souvent les voisins sans pour autant partager un brin de causette avec eux. Depuis leur départ pour Chaudfontaine, nous gardons des contacts sincères.

Lors d’un réveillon, je croisai aussi Christiane, cette métisse au tempérament survolté, meilleure amie de Fred. Nous explosons de mille feux quand nous nous voyons. Hélas, c’est toujours trop rare.

Lorsque j’ai recommencé une formation en octobre, je me suis vite rapproché de Véronique. Nos histoires de célibataires perdus dans ce monde d’hommes impitoyables alimentent nos conversations. Nous avons une belle estime l’un pour l’autre.

Dernièrement, Anne est venue éclairer ma vie de ses rires et de sa simplicité craquante. Elle habite pas loin de chez moi. Je donne des cours d’anglais à sa fille. On se voit souvent car elle habite à deux pas et travaille dans un de mes cafés préférés….

Entre toutes ces femmes et moi, c’est une véritable histoire d’amitié qui est née. Il n’y a pas de place pour l’ambiguïté ou les faux-fuyants. Elles aiment mes mots, mon sentimentalisme, mon sens de l’humour….et moi je raffole de voir briller l’étincelle dans leurs yeux ainsi que leurs sourires généreux et désarmants de sincérité.

16:49 Écrit par franck | Lien permanent | Commentaires (16) |  Facebook |

Commentaires

ton blog revu C'est splendide, et toutes les femmes de ta vie de gay doivent être aux anges...si elles savaient....

Écrit par : fredo | 10/01/2006

que c'est beau je les vois vivre autour de toi, elles en ont bien de la chance...

Écrit par : sylvie | 10/01/2006

salut avec du retard bonne année a toi

Écrit par : gulugulu-ou moimoi | 10/01/2006

ouhaaaaa c'est euper beau ce que tu dis, un tel respect pour les femmes c'est fascinant ! tu es homo toi??? c'est à se demander...en tout cas si tous les hétéros raisonnaient comme toi je crois que la vie serait plus simple! tu vaux le coup d'être connu....bisous

Écrit par : alex | 10/01/2006

que de beautés tu écris, c'est tellement surnaturel quand c'est écrit par un homme, mais venant d'un garçon comme toi, je ne m'étonne plus...

Écrit par : gigi | 10/01/2006

Comme promis... ... je reviens et aime toujours autant lire tes mots à fleur de peau... A bientôt

Écrit par : Syolann | 10/01/2006

Bonjour Frank Bonjour Fab..........'scuse Frank.Puis-je me permettre de dire qu' il y a également des homos
très respectueux du sexe opposé.
Amicalement

Écrit par : DUKE | 11/01/2006

.... J'aime beaucpup la douceur de tes mots...

Écrit par : Sophie | 11/01/2006

je découvre ce monde de blogueurs et j'avoue que tu es un des rares qui m'as séduit avec autant de force et de fragilité. Je reviendrai très vite.

Écrit par : peggy | 11/01/2006

Quelques soient les histoires vécues, il ne faut jamais avoir de regrets et surtout c'est super de respecter les autres....Je suis sur qu'elles ont appréciées ces histoires.

Écrit par : jicé | 11/01/2006

salut pour le week-end ok pourquoi pas un jour? lol

Écrit par : gulugulu-ou moimoi | 11/01/2006

du vrai talent ça tu en as, c'est clair car te lire est un véritable enchantement.

Écrit par : jane | 12/01/2006

c'est dingue tu parles des femmes avec un tel respect que je me ddemande pourquoi tu es homo? tu aimes les femmes ça se sent mais tu restes sensible aux hommes. Tu es un ami fidèle et sincère quel dommage que tu vis siloin car j'aimerai avoir un ami comme toi près demoi pourtant j'en ai cotoyé des homos mais pas comme toi....bisous

Écrit par : alex | 12/01/2006

je suis conquise ton charme filtre à travers tes mots, ton coeur est une fontaine de bonheur pour toutes ces femmes conquises....

Écrit par : laurence | 13/01/2006

ah une amitié homme femme sans ambiguité, un rêve

Bisous doux et à bientôt

Écrit par : eyes | 14/01/2006

Merci Franck d'apprécier les femmes à leur juste valeur !

Écrit par : flo | 14/01/2006

Les commentaires sont fermés.