06/01/2006

LES FEMMES DE MA VIE

 

Elles ont toujours fait partie de ma vie, elles sont naturelles et aimantes. Elles ont croisé ma route à différents moments, elles ont brillé par leur naturel et leur simplicité. Ma mère d’abord, celle qui m’a donné la vie et qui me donne encore des preuves d’amour tous les jours. Ma maman, je ne peux m’empêcher d’avoir des larmes au fond des yeux quand je l’évoque…

Ma sœur a vu le jour onze mois après ma naissance. Nous avons grandi ensemble, nous étions assez complices jusqu’à ce qu’elle rencontre son mari. Je ne la vois plus beaucoup, nos rapports ont changé, je trouve cela dommage.

J’ai eu quelques amies en secondaire, nous étions adolescents, j’ignore ce qu’elles sont devenues aujourd’hui. Une petite précision s’impose : j’ai toujours considéré les filles comme des copines potentielles, pas comme des nanas à séduire pour coucher avec elles à tout prix. Non, je suis un homme attiré par les hommes, et ce du plus loin que je m’en souvienne.

A l’université, nous formions un groupe d’amis qui nous voyions régulièrement en dehors des cours. Avec Eric, mon ami montois, nous nous retrouvions souvent autour d’un verre avec Dolores et Maria. Nous nous entendions à merveille, nous partions souvent dans de nombreux fous rires délirants. Nous avions gardé contact après nos études.

Dolores m’invitait chez ses parents où nous partagions de bons moments tous ensemble. Elle  s’est mariée quelques semaines après ma rencontre avec André. Nous avions été conviés à la noce. Nous devions nous revoir par la suite mais nos vies nous ont séparé…

Maria, elle, pouvait tout entendre mais ne digéra pas le fait que je lui avouai mon homosexualité. Elle me condamna au nom de Dieu. Elle m’envoya deux ou trois lettres pour m’expliquer son point de vue. Je les ai relues récemment, je les ai trouvées désolantes. C’était une amie douce, simple, humaine, peut être même amoureuse de moi….

J’en ai connu d’autres depuis. Mes rapports avec elles sont  riches car nous n’avons aucun problème à jouer franc jeu. Une différence notable avec certains hommes…

18:45 Écrit par franck | Lien permanent | Commentaires (16) |  Facebook |

Commentaires

tes femmes elles ont beaucoup de chance....d'avoir croisé ta route....Quant à ta mère et ta soeur....Elles en ont de la chance d'avoir un fils ou un frère aussi extraordinaire, et je pèse mes mots. Une femme séduite.

Écrit par : julie | 06/01/2006

Cher Franck Je m'appelle John et je dois avouer que ta façon de parler des femmes me plait beaucoup. J'attends la suite.

Écrit par : john attend | 06/01/2006

hello Franck c'est marrant que tu sois passé ce soir sur mon blog...
j'étais venue voir chez toi tout à l'heure sans y laisser de message
ben voilà..tu m'as donné l'occasion de venir te dire bonjour!

Écrit par : Gibritte/Animusiques | 07/01/2006

merci... de tes visites, heureuse de t'accueillir dans mon petit monde...
Les liens ... de noeuds en dénouements, ne restent que ceux qui ont franchi tous les obstacles de la vie..., la leur, la tienne...
D'une écriture riche et directe, tes articles sont autant de livres ouverts...
A tout bientôt..!

Écrit par : pierre de lune | 07/01/2006

Ah, les femmes ! Coucou Franck,
Tu sais combien les femmes occupent aussi une part de mon coeur.
Tu sais commentn Maman y est toujours présente...
Tu sais tout ce que je reçois de R., de N., de Mademoiselle M., et des autres...
Il est vrai que nous n'avons pas à les séduire pour vivre l'amitié.
Elles ne nous voient pas comme uin danger dès qu'elles savent que nous sommes gays.
Et de découvrir, par ton partage, cette amitié qui se tisse entre A. et toi me réjouit.
Gros bisous,

Écrit par : Ben | 07/01/2006

Merci de ton passage chez moi, merci d'avoir laissé un petit mot! Je n'ai eu le temps que de survoler tes écrits mais ta façon de dire et ta sensibilité me plaisent beaucoup! Bien assez pour revenir ici régulièrement en tous cas! A très bientôt alors!!

Écrit par : Syolann | 07/01/2006

quelle finesse j'ai toujours pensé que les hommes les plus enclins à comprendre les femmes étaient gay, et en te lisant, j'en suis presque certaine. je t'embrasse.

Écrit par : claire | 07/01/2006

Merci pour ton passage sur mon blog. je découvre le tien dès lors. je pense bien que je reviendrai. Amitié

Écrit par : jicé | 07/01/2006

ok merci pour ton passage et ton com malgrés que je n'en comprend pas la signification ???

Écrit par : guitou | 07/01/2006

bonsoir merci d'être passé dans mon univers mais ton blog est aussi très joli.je te souhaite une bonne et heureuse année

Écrit par : coco | 07/01/2006

Merci d'être venu nous faire un petit coucou sur notre blog.
C'est très aimable à toi.
A bientôt.

Écrit par : G. | 08/01/2006

Bonjour Frank Dura lex sed lex.
Amicalement.

Écrit par : DUKE | 08/01/2006

J'aime ta délicatesse Et j'apprécie bcp l'amitié, la vraie, entre un homosexuel et une femme, comme tu le dis, aucun "tabou", aucun malaise, mais de jolies discussions...
Tous mes voeux si ce n'est pas trop tard
Et à tout bientôt
;-)

Écrit par : Fléa... | 08/01/2006

Bonjour bonjour, merci de ta visite chez MeToo et ses amis ! Je découvre ton blog avec grand plaisir. Amitiés.

Écrit par : Titi | 08/01/2006

Femmes Kikoo Franck, merci de ton passage chez moi.
Ah, je n'ai pas connu autant de femmes que toi. En revanche, j'adore ma mère aussi, et c'est difficile de dire combien je l'aime...
Bien à toi,
Eric

Écrit par : Eric | 09/01/2006

passée te lire et prendre de tes nouvelles
tout simplement...
amitiés

Écrit par : Gibritte | 20/01/2006

Les commentaires sont fermés.