16/12/2005

LA LACHETE FAITE HOMME

 

J’en veux à tous ceux qui m’ont fait mal sous leurs faux airs de je te veux dans ma vie, je vais te montrer les feux du vrai bonheur avec moi, je… et puis je…. Je les déteste au plus profond de moi, comment avoir osé piétiner la noblesse des élans de mon cœur qui commençait à s’emballer pour eux…

Je croyais ne plus revivre ça jusqu’à la semaine dernière où François débarqua dans ma vie sous la forme d’un message. Je revois tous ces mots, je les connais par cœur maintenant. Serais-tu intéressé par une relation avec un mec marié de 36 ans, sympa, grand, assez mince, sportif,les yeux bruns, les traits fins, les cheveux noirs coupés très courts, prof de géo ? Après quelques sms échangés, et un ou deux coups de fils passés, il en vient à me dire, tu ne me quittes déjà plus, tu encombres mon esprit. Je crois que tu as vraiment tout pour me plaire, j’ai franchement envie de toi et de ce que tu es. On va apprendre à se connaître…Nos échanges intellectuels seront certainement enrichissants, et que dire du reste…rien qu’en pensant à toi…Tu es très intéressant à entendre, vivement te voir demain après-midi…

Nous nous sommes rencontrés, je lui ai exposé mes vues, il m’a parlé des siennes. Il a voulu m’embrasser, on a fait l’amour et il m’a serré tendrement longtemps après. Il voulait faire de moi un amant attitré car il a une femme et deux jeunes enfants. Il est fidèle, sérieux et attentionné….Je n'en suis presque réduit qu'à ce semblant de relation depuis que les hommes cherchant du sérieux sont introuvables et indécis...

Il m’avoue : je n’avais pas encore la chance de te connaître que déjà tu m’as perturbé tout au long du week-end. J’avais hâte de te rencontrer, je t’adore, t’es vraiment celui qu’il me faut. Cinq minutes après son départ, il m’envoie un sms encore. Ce fut génial, extra, bonne soirée et à demain, je t’embrasse tendrement.

Le lendemain, il est en congé , donc il ne se manifeste pas. Hier matin, vers 9h, je reçois ce message : Salut Franck, tu es un garçon super sympa, mignon, attendrissant et intellectuellement intéressant mais tu n’es pas l’amant dont je rêvais. Je te respecte beaucoup et comme je me refuse de jouer avec tes sentiments, je souhaitais être clair avec toi. Néanmoins, j’ai passé un très agréable moment en ta compagnie et je ne regrette rien. Bonne chance, bon vent et bonnes fêtes de fin d’année !


17:22 Écrit par franck | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

Commentaires

TOUCHANT T'es un garçon qui mérite le Bonheur, il n'y a pas de doute...

Écrit par : eddy | 16/12/2005

c'est un appel et aucun homme aimant ne pourrait te résister, sois en sûr

Écrit par : elise f | 16/12/2005

ta vie n'est pas facile, mais qu'est-ce qu'elle est belle dans le fond, car tu retires avec brio un maximum de choses indispensables pour avancer

Écrit par : nordine | 17/12/2005

Tu dis vrai Comme je te comprends....

Écrit par : fred de Marche | 17/12/2005

Les hommes... Tous les mêmes, je les déteste!

Écrit par : Lucas | 17/12/2005

je suis désolée pour toi qu'un homme pareil a traversé ta route, tu es si sensible et honnête que tu ne méritais vraiment pas cela
Je te souhaite beaucoup de courage

Bisous et à bientôt

Écrit par : eyes | 18/12/2005

Bonjour Frank Mon cher Frank,sache que mon amitié t'est acquise,et elle est sincère.
A bientôt et amitie

Écrit par : DUKE | 19/12/2005

Franck Comme les hommes sont lâches en effet

Écrit par : marc | 20/12/2005

my thoughts are with you Franck, you don't deserve this! I know it must be very hard for you! I don't know you that well, but if you feel like talking about it...I am a good listener. I hope, someday you will find "real love"...don't give up Franck!
Hugo

Écrit par : Hugo | 20/12/2005

et bien ! tu as un cerveau, t'es beau et en plus tu as un coeur, ne change SURTOUT pas.

Écrit par : harry | 22/12/2005

Situation complexe... Encore une fois raté, mais...as-tu vraiment pensé avoir les atouts en main dans cette partie? Je crois que non, et cette dernière était perdue d'avance. Un homme marié, avec de surcroît deux enfants en bas âge...que pouvais-tu espérer? Bien sur le mensonge n'est pas à son avantage, mais il fallait peut-être voir aussi la situation avec plus de recul...Allez courage Franck, ce sera pour 2006 :-)

Écrit par : LUC | 29/12/2005

Les commentaires sont fermés.