27/11/2005

J'ATTENDS L'AMOUR...

 

Non, ne croyez pas trouver en moi un gay seulement attiré par le sexe... Il en faut, et depuis ma rupture avec André en décembre 2002, je n'ai pas choisi de faire voeu de chasteté. Bien entendu, je n'ai pas fait n'importe quoi, n'importe comment, avec n'importe qui... Je n'ai tout simplement pas étouffé ma libido, je l'ai laissée s'épanouir avec des hommes charmants, plaisants, espérant peut-être trouver en eux le compagnon à aimer pour les années à venir...

Je raffole de la vie, j'ai un coeur immense et qui bat très fort dans ma poitrine quand la douce aile du bonheur semble venir caresser ma joue. Dans mon âme colorée des plus beaux jardins, je deviens vulnérable dès que les sentiments commencent à jouer leur noble symphonie... Mes yeux brillent de mille espoirs, mes mains tremblent et mon corps frissonne sous le poids de tendres promesses à venir.

Au travers de mes conquêtes sensuelles, je n'ai jamais cherché que l'étreinte de ses bras, la chaleur de ses baisers, le murmure de ses mots vrais. Mais où est-il cet homme tant attendu? Depuis trois ans bientôt, je n'ai pas pu retrouver les assurances de tendresse si chères à mon coeur, ce fauve qui tourne en rond dans sa cage et qui n'a de cesse de trouver celui qui apprivoisera ses tourments...

Au jour d'aujourd'hui, après avoir quitté mon studio pour emménager dans un bel appartement dans la rue saint-gilles en juillet dernier, je donne à ma vie des priorités professionnelle et surtout sentimentale...

Je n'ai pas eu beaucoup de chance avec mes derniers prétendants...Le premier habitait loin, croyait avoir trouvé en moi la perle rare mais refusa de me rencontrer le moment venu. Le deuxième m'invita chez lui pour le week-end après un premier contact intéressant; là, dans le divan, il pensait trop à son ex. Le troisième, déjà en couple, me rencontra dans un but seulement amical mais l'attraction fut si forte qu'elle aurait pu déboucher sur une relation bien différente. Le quatrième me cacha pendant deux semaines qu'il était marié. Le dernier en date maquilla son envie de sexe au travers d'une parade sentimentale peu convaincante...

Je me sens las, je ne comprends pas ces hommes qui passent leur temps à se jouer de vous. Ils ne comprennent pas qu'ils deviennent des assassins en puissance, ils font fi de tout car ils s'en moquent éperdument.

J'en ai marre de subir leurs humeurs changeantes, de nourrir de l'espoir pour du vent, d'espérer des choses sincères et simples parce que naturelles. Et il y a certains jours où vous réalisez que vos espérances sont surnaturelles aux yeux de certains et que vous perdez votre temps avec des hommes irresponsables et cruels...

Non, je ne suis pas pessimiste, je suis réaliste, mais je ne désespère pas pour autant de le rencontrer cet homme qui viendra fracasser les portes de mon coeur.


14:23 Écrit par franck | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

Commentaires

Tu mérites un homme qui t'aime, vraiment....

Écrit par : gary | 27/11/2005

Tu trouveras cet homme qui t'aimera, j'en suis certaine.

Écrit par : nadine | 27/11/2005

de tes rêves... Moi aussi...

Écrit par : Lucas | 27/11/2005

Bonjour Frank Merci Frank,t'as tout compris,ce type est malade et hargneux.Mais tous ont compris.
Bonne semaine et cordialement

Écrit par : DUKE | 28/11/2005

Bonne chance Je viens de parcourir ton blog et j'aime ta façon d'écrire. Tu es parfois touchant, parfois très "sex!". J'espère vraiment que tu trouveras le partenaire idéal et que ces messieurs cesseront de te faire du mal, tu as l'air de quelqu'un de bien et je pense que personne ne mérite qu'on lui fasse du mal, je te souhaite bonne chance!

Écrit par : moi | 28/11/2005

t'es super comme mec, je te trouve trop gnon, waouw

Écrit par : ludo | 28/11/2005

humour la femelle du gay, c la tapette à moules (dixit ...)

Écrit par : konig | 29/11/2005

tu es celui qui parle vrai, c'est rare et tellement émouvant.

Écrit par : romain | 29/11/2005

Bonsoir Frank Quand tu veux Frank,on parlera jazz
Amicalement

Écrit par : DUKE | 29/11/2005

Tu as toutes les qualités pour rendre un homme heureux, alors ne désespère pas.

Écrit par : paul | 30/11/2005

Quelle vision des choses Il me semble que nous avons la même facon de voir et de ressentir l'attitude des hommes! Toi avec tes yeux d'homo, moi avec mes yeux d'hétéro! ... ;-)

Écrit par : Magali | 21/03/2006

Les commentaires sont fermés.