26/11/2005

UN TEMPERAMENT DE FEU

 

Et 2005 arriva...Je ne résistai pas à rencontrer des dizaines d'hommes pour de multiples raisons. Je déteste la solitude, j'aime être accompagné de personnes qui offrent du bonheur aux autres...

Quoiqu'il en soit, celui qui me chavirera le coeur aura tous les honneurs, il sera l'élu et me découvrira dans la plus grande transparence. Je l'ai déjà écrit, je déteste les mensonges et suis un adepte convaincu de la vérité. Voilà qui devrait rassurer mon nouveau prétendant, s'il daigne montrer le bout de...son nez !

Je me révèle être à la fois un garçon drôle et doux, fiable et sérieux, sensible et sensuel , avec un coeur gros comme ça et une paire de fesses à convertir le plus buté des hétéros... Aïe! Aïe! Caramba!

J'adore commu-niquer, manger du chocolat, boire du vin, donner des baisers, faire intensément l'amour... J'aime parler, rencontrer des gens, aller au ciné, découvrir différents pays, les bouquins qui vous tiennent éveillés la nuit, apprendre toujours, écouter de la musique, et ne rien faire, allongé sur le divan.

Je suis traducteur de formation donc, je donne des cours privés d'anglais mais je rêve de changer de métier....non pas que je trouve mes élèves détestables, mais parce que j'ai besoin de laisser libre cours à mon goût du contact dans un métier de communication....

Il était donc une petite chèvre de feu liégeoise qui n'avait de cesse de faire parler de son tempérament endiablé. Aux dires de mes voisins d'étage ou de mes amis proches, je suis un gai luron, un ptit bout d'amour au trop plein sensuel, un Gémeaux constamment secoué par une ribambelle de spermatozoïdes très consentants... Oufti !

Un jour, Lorenzo m'a dit: Comment résister à ton regard d'un bleu trop tendre où se mêlent désir et audace? Comment faire pour ne pas s'abandonner sans retenue à ton charme sensible et enivrant à la fois? Plus tard dans la soirée, il me murmura: Comment oser dire non à cette bouche qui n'a qu'une envie... vous honorer de ses hommages buccaux les plus salaces après vous avoir gratifié d'une parole heureuse et pénétrante?

Je devais admettre que j'aimais la chose, que j'avais parfois le pouvoir tant convoité de mettre en fringale le plus coriace des indécis...A mon contact, entre deux coups de langue et une chute niagarante de salive, tous ces attributs généreusement offerts retrouvent une couleur et une forme jusqu'alors insoupçonnées... Non, il ne sert à rien de piquer un fard ou d'appeler les pompiers mais de constater qu'un belgo italien gourmand comme moi doit impérativement étancher sa soif de liqueurs fortement capiteuses...

En janvier, je fus sauvagement cul-buté par un Kenyan en rut, il sentait la savane et ses coups de butoir résonnaient jusque dans ma tête qui cognait contre le mur de mon studio, un tam tam délirant sur un clip clap suédois... Quand il me dit « Ca te plait? », je pouffai presque de rire..

En mars, je devins écarlate lorsque j'envoyai mâle-ncontreusement un sms très hot au père d'un de mes amants à qui on avait volé le gsm. J'imagine papa en train de lire: " Salut toi, tu arrêtes de me dé-bite-r un tas de conneries sur les performances juteuses de ton attribut superso-nique? "

En mai, mois du fais ce qu'il te plaît... Je me retrouvai presque dans un roman de Stephen King quand, invité par un charmant couple, je vis trois molosses allemands se déchaîner derrière une baie vitrée dégueulasse, une infâme créature se relever du divan avec une paire de roberts à faire pâlir de rage la vache milka et un vieux croûton desséché m'inciter à la débauche forcée dans une chambre sm...

Vous n'y pensez pas...

16:36 Écrit par franck | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

C'est chaud ! Au moins toi tu as des sentiments et tu n'es pas un coincé de la pire espèce, c'est très bien ça...

Écrit par : gary | 26/11/2005

Bonsoir Frank Bonne semaine
PS Il est malade ce tupe

Écrit par : DUKE | 27/11/2005

ton blog fabuleux tu es un homme qui ose écrire ses sentiments, son vécu et, crois-moi, je n'en connais pas des tas qui en feraient de même...

Écrit par : nancy | 27/11/2005

Ouf! Quelles aventures...

Écrit par : Domi | 27/11/2005

Quel tempérament! Et c'est loin d'être fini...

Écrit par : Zoé | 27/11/2005

Les commentaires sont fermés.